Marilyse Leroux – Nés arbres

Nés arbres est le premier numéro de la collection Grand ours et le premier livre des éditions l’Ail des ours.

Le titre est explicite : nous sommes intimement, existentiellement liés aux arbres, nos doubles sur cette terre, plus sages et plus forts que nous. Chênes, saules, tilleuls, cerisiers, amandiers, pins… ils marchent avec nous, nous interrogent, nous poussent dans nos retranchements. Leurs voix, diverses, d’ombre ou de plein vent, nous ancrent profondément dans les paysages que nous traversons. Ils nous apprennent la lenteur, l’écoute, la bienveillance nécessaires à la vie pleine, libérée des entraves mortifères. Ils remettent en question notre rapport au monde, notre humanité originelle dans un temps où tout va trop vite et disparaît sans qu’on y prenne garde.

Extrait : Arbres
− nés arbres
nous repoussons nos rêves
à l’avant des fleuves
la pensée en couleur qui fuse

Nous allongeons le pas
vers des îlots perdus
où les regards s’emportent
en vertiges d’eau.

Marilyse Leroux, Nés arbres, gravure rehaussée de Thierry Tuffigo. collection Grand ours n°1, Éditions L’Ail des ours, janvier 2020

À propos de l’autrice :

Marilyse Leroux, née à Vannes au bord du golfe du Morbihan, membre de l’association poétique Donner à voir depuis 1986, éditée depuis les années 80 en revues, recueils et anthologies, écrit principalement de la poésie ou en fait écrire depuis les années 70 au sein d’ateliers d’écriture pour jeunes et adultes.

Elle est également nouvelliste (nouvelles publiées dans diverses revues et aux éditions Rhubarbe, Prix Harfang de la meilleure micronouvelle en 2013) mais aussi conteuse et romancière pour la jeunesse (éd. Stéphane Batigne). 

Elle aime partager des projets avec différents artistes : photographes, peintres (nombreux livres d’artiste), collagistes, écrivains, poètes, musiciens, car, chez elle, l’écriture se veut avant tout voyage, aventure, ricochets. Sa devise, empruntée au poète Saint-John Perse est « Poésie pour mieux vivre et plus loin. »

Elle explore plusieurs voies d’écriture, en premier lieu une expression intimiste liée aux sensations et à leur résonance intérieure. La nature, mer et campagne, la lumière imprègnent largement son œuvre.

Chroniqueuse littéraire depuis 2015, elle fait paraître ses articles principalement sur la revue Texture et Recours au poème.

À propos de l’illustrateur :

Thierry Tuffigo, est né à Vannes en 1963. Après des études d’arts plastiques à la faculté de Rennes, il s’est orienté vers la pratique de la gravure en taille-douce en suivant l’enseignement du graveur et taille-doucier Jean-Claude Le Floc’h. Il consacre l’essentiel de son activité artistique (débuté professionnellement en 1991)à la pratique de la taille-douce, en travaillant régulièrement avec des galeries spécialisées dans ce domaine(La Hune, Kieffer, La nouvelle Gravure), réalisant ses propres expositions, participant à de nombreuses expositions collectives et illustrant des livres (Editions Rougerie, Editions L’Ail des ours).

Recueil également disponible à l’unité, au prix de 8 €, frais de ports compris. Règlement à envoyer avec vos coordonnées à :
Michel Fiévet
Éditions L’Ail des ours

24 rue Marcel Gavelle
02200 Mercin et Vaux.

ou achat via PayPal en utilisant le bouton ci-dessous ( n’oubliez pas de bien mettre votre nom et adresse de livraison en commentaire ) :