Louis Raoul – Un bruit de bleu

Un bruit de bleu est le neuvième volume de la collection Grand ours publié par l’Ail des ours.

Recueil disponible au prix de 8 €, frais de ports compris.

Règlement à envoyer avec vos coordonnées à :
Michel Fiévet
Éditions L’Ail des ours
24 rue Marcel Gavelle
02200 Mercin et Vaux.

ou achat via PayPal / CB en utilisant le bouton ci-dessous ( n’oubliez pas de bien mettre votre nom et adresse de livraison en commentaire ) :

Ici, les poèmes venus avec l’humeur des jours, la blancheur des nuits. Quelque chose s’est dit pour un temps, jusqu’à la plus haute joie du silence, juste avant le bruit de bleu d’un ciel d’été.
Extrait :
Je me souviens
Quand je vous ai inventée
Mes mains se tenaient
Dans le clair d’un visage
Qui était vous
Quelqu’un rêvait de porcelaine
Et la nuit partageait votre teint
Vous êtes maintenant de ce poème
Qu’il faut dire à voix basse
Pour ne pas effrayer ses voyelles
Et au plus loin du dire
Je vous couche morte entre les pages
Avec à chaque fois
Le chagrin d’une nuit
Qui tremble de toutes ses étoiles.

À propos de l’auteur :

Louis Raoul est né en 1953 à Paris où il réside toujours. Il a publié à ce jour de nombreux recueils dont : Démantèlement du jour (éditions Eclats d’encre), Les beaux suivants (éditions de l’Atlantique), En attendant les murs (éditions La Renverse), Pailles de pluie (éditions Alcyone) ainsi que deux livres d’artistes en collaboration avec le peintre Guévork Aivazian (éditions Aivazian). Et a collaboré à diverses revues et anthologies.

À propos de l’illustratrice :

Marie Alloy, originaire du nord, vit à Beaugency en bord de Loire.
Elle est peintre, graveur, auteur, créatrice de livres d’artiste (depuis 1993) et éditrice de poésie aux éditions Le Silence qui roule. Pour elle, toutes ces pratiques se rejoignent et n’en forment qu’une seule : un travail poétique qui engage notre pensée et notre vision du monde. Elle accompagne également de ses créations graphiques de nombreuses autres éditions et revues, avec le généreux souci du partage et du dialogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *